arehn-infos

LETTRE D’INFORMATION DE L’AGENCE RÉGIONALE DE L’ENVIRONNEMENT DE NORMANDIE


Par Anne-Sophie DE BESSES -- Lundi 6 Juin 2016

L’Agenda 2030 et les Objectifs de Développement Durable, véritable feuille de route pour les 15 prochaines années


Les représentants des Etats membres des Nations Unies ont adoptés en septembre 2015, lors d’un sommet historique, "Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030", qui se décline en 17 Objectifs de développement durable (ODD) pour mettre fin à la pauvreté, lutter contre les inégalités et l'injustice, et faire face au changement climatique d'ici à 2030. Quelques semaines après, un accord historique sur le climat était adopté à Paris par les Etats membres, à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21). Les 6 et 7 juin 2016, la ministre de l'environnement lance, en France, cet Agenda 2030.


L’Agenda 2030 et les Objectifs de Développement Durable, véritable feuille de route pour les 15 prochaines années
Les Objectifs de développement durable forment le cœur de l’Agenda 2030, un agenda pour les populations, pour la planète, pour la prospérité et pour la paix. Il porte une vision visant à transformer notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable. Ils sont au nombre de 17 et sont eux-mêmes déclinés en 169 cibles ou sous-objectifs.
 
Chaque pays devra contribuer, à la hauteur de ses moyens, à la pleine mise en œuvre de ce nouvel agenda. Les pays du Nord comme du Sud devront veiller à intégrer les ODD dans leurs politiques et stratégies nationales et seront invités à rendre compte annuellement de leurs progrès devant les Nations unies.
Ce nouveau plan d’actions a vocation a être déployé par toutes les parties prenantes, dans le cadre d’un partenariat collaboratif mondial. Tous les acteurs, Etats, organismes publics, collectivités territoriales, société civile et structures privées doivent travailler de concert, en vue de tirer parti de l’élan donné par l’Agenda 2030.
 
En France, le ministère de l’environnement, de l'énergie et de la mer, a vocation à assurer la coordination de la mise en œuvre nationale de l’Agenda 2030 du développement durable, en concertation avec les parties prenantes représentant la société civile. La Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable constitue un outil privilégié, aux côtés des autres politiques et stratégies nationales qui devront être adaptées en vue d’assurer leur contribution à l’accomplissement des ODD.
 
Les objectifs de développement durable, par leur caractère ambitieux et transversal, soulèvent de nombreux enjeux pour les quinze prochaines années :
  • Assurer un état des lieux réaliste, puis mettre en œuvre un suivi rigoureux des progrès réalisés et identifier les domaines d’amélioration possible.
  • Créer une dynamique d’appropriation des objectifs de développement durable par les territoires, la société civile, le secteur privé et les citoyens.
  • Favoriser un contexte de coopération : diffuser les bonnes pratiques et construire un cadre de coopération entre les acteurs pour mener des actions conjointes.
Le Ministère vient de lancer une consultation sur les ODD auprès des citoyens pour les sensibiliser aux objectifs de développement durable et recueillir des idées pour leur mise en œuvre en France . Elle est ouverte jusqu'au 6 juillet 2016.

Afin de mobiliser les territoires, des ateliers de concertation seront organisés à l’automne dans les régions.

La France est également volontaire pour présenter sa démarche au Forum politique de haut niveau de l’ONU du 11 au 20 juillet 2016.

Historique des ODD

Ces ODD s’inscrivent dans le prolongement des 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) mis en œuvre de 2000 à 2015 et qui ont apporté de réels progrès en matière de lutte contre la faim, la pauvreté, la mortalité infantile ou en faveur de l’accès à l’eau et l’éducation.
Limités aux seuls pays en développement, la vision des OMD ne répondait plus aux enjeux mondiaux actuels, marqué par l’accroissement des inégalités, une vulnérabilité croissante des populations face aux changements climatiques et par l’épuisement des ressources.
 
Forte de ce constat et à l’occasion de la Conférence des Nations unies sur le développement durable de 2012 (dite Rio+20 en référence au Sommet de la Terre tenu à Rio en 1992), la communauté internationale a lancé un processus d’élaboration d’Objectifs de développement durable, applicables aussi bien aux pays en développement qu’aux pays industrialisés et couvrant les trois piliers (économique, social et environnemental) du développement durable. Ils sont entrés en vigueur le 1er janvier 2016.

Leur champ et leur ambition sont considérablement renforcés par rapport aux OMD, en particulier sur les enjeux environnementaux et climatiques. Ainsi, on trouve des ODD respectivement dédiés à l’eau et à l’assainissement, aux énergies renouvelables, aux villes durables, aux modes de consommation et de production durables, au climat, aux écosystèmes terrestres et aquatiques, en particulier les océans…
L’ambition se traduit aussi par la reconnaissance des liens intrinsèques entre l’environnement et d’autres thématiques.
 

Les 17 objectifs

OBJECTIF 1
Éliminer la pauvreté sous  toutes ses formes et partout dans le monde.
 
OBJECTIF 2
Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
 
OBJECTIF 3
Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.
 
OBJECTIF 4
Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.
 
OBJECTIF 5
Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.
 
OBJECTIF 6
Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau.
 
OBJECTIF 7
Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable.
 
OBJECTIF 8
Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.
 
OBJECTIF 9
Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.
 
OBJECTIF 10
Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.

OBJECTIF 11
Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables.
 
OBJECTIF 12
Établir des modes de consommation et de production durables.
 
OBJECTIF 13
Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions.
 
OBJECTIF 14
Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.
 
OBJECTIF 15
Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.
 
OBJECTIF 16
Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.
 
OBJECTIF 17
Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitalise.